Le carreau de ciment, un matériau qui traverse les époques

Le carreau de ciment : un matériau artisanal qui traverse les époques

Le premier carreau de ciment a vu le jour vers 1850 à Viviers en Ardèche. Ses qualités techniques et esthétiques ont très vite séduit une clientèle bourgeoise, qui a permis le développement de sa fabrication près de Marseille et Avignon. Au fil du temps, ce matériau a conquis les maisons plus populaires dans toute l'Europe et dans les colonies. La technique s'est ainsi répandue aux quatre coins du monde : le carreau de ciment habille aussi bien les maisons d'Amérique Latine, que les palais marocains et temples vietnamiens.

Un engouement freiné par l'arrivée des céramiques émaillées industrielles dans les années 1950. Face à cette concurrence agressive, la fabrication du carreau de ciment s'est éteinte en Europe dans les années 70.

Heureusement le savoir-faire a été transmis hors de nos frontières. C'est désormais le Maroc qui est le premier producteur de ce pur produit artisanal.
Nos carreaux de ciment sont tous produits dans notre petit atelier au Maroc par nos artisans, fidèles, qui nous accompagnent depuis le début de l'aventure en 2015.

Nous fabriquons uniquement sur commande afin de vous permettre de choisir vos teintes ainsi que leur placement dans le motif. Nous pouvons même créer un motif sur-mesure rien que pour vous !

Nos carreaux sont réalisés à la main, un par un, patiemment
Ils ne passent jamais dans un four et doivent donc sécher plusieurs jours avant d'être prêts à être expédiés.
Le carreau de ciment est ce qu'on appelle une terre crue, par opposition aux terres cuites.

Esthétiquement, les carreaux de ciment sont connus pour leurs grands motifs répétitifs, qui habillent et donnent beaucoup de caractère aux sols et aux murs.
Mais les unis sont également extrêmement intéressants : ils se caractérisent par leurs teintes nuancées, vibrantes et texturées, qui vont se patiner dans le temps.

Les pigments de couleurs sont pris dans la toute la couche supérieure du carreau (la couche d'usure), sur une épaisseur d'environ 4mm. C'est ce que l'on appelle un matériau teinté dans la masse, par opposition à ceux qui sont peints en surface.
Ceci confère aux carreaux de ciment des teintes profondes et rend leur rénovation possible : des carreaux de ciment usés et / ou abimés peuvent se poncer tout doux pour laisser apparaître tous les dessins et les couleurs fraîches qui se trouvent sous la surface visible.
SUIVEZ-NOUS
©2019 BAHYA